Carte de dispersion du Loup en France


Légende de la carte


"Départements sous surveillance" : Départements avec présence aléatoire possible du canidé.

"Départements sous dispersion" : Départements où le canidé disperse avant de s'établir définitivement (1 ou+).

"Départements sous flux de dispersion permanent" : Départements où le canidé est établi et se reproduit.

"Départements sous dispersion probable du loup gris européen d'origine allemande (Canis lupus).

"Départements où l'absence du canidé est certaine.

Cette carte est mise à jour régulièrement, si vous souhaitez être informé par mail, CLIQUEZ ICI

Annonces

22 thoughts on “Carte de dispersion du Loup en France

    1. Bonjour Ludovic. Il y a quelques temps, notre site a été piraté. Les commentaires ont tous été effacés lors de la remise en ligne du site. Bonne journée.

    1. Hélas non, il est très rare de retrouver le ou les coupables… Mais la sécurité du site a été renforcée, ça ne devrait plus arriver ! 😉

  1. Bonjour
    Je suis dans les Côtes d’Armor et je m’étonne de la légende: « Départements où l’absence du canidé est certaine ».
    Le loup a déserté la Bretagne vers 1906 mais aujourd’hui, comment affirmé qu’il n’est pas revenu.
    Il serait plus judicieux de dire: « Départements où le canidé semble absent ».

    1. Bonjour,
      les derniers loups ont été abattus dans les landes de Lanvaux en 1914, et trois départements bretons sont classés « sous surveillance ». Les zones bleues existent afin de créditer les zones vertes, sinon il n’y plus de logique, autant dire que le loup peut être présent partout en 2018. Hors ce n’est pas le cas, bien sûr! Nous avons communiqué sur la présence du loup en Bretagne, dans la presse, en 2018. Jean-Luc Valérie

  2. bonjour, j’avais cru comprendre que le loup n’avait jamais totalement disparu de France: des sujets ont été abattus assez régulièrement à chaque décennie. J’ai lu que les derniers officiellement abattus dans les landes l’ont été en 1968, pouvez vous confirmer ou démentir? Pour la Gironde, est ce que ce sont des passages réguliers ou occasionnels ? merci

    1. Peut-être, dans chaque région de France, de nombreuses communes s’attribuent la destruction du dernier loup local, régional, national!
      Quelle importance?

      1. C’est important: ça veut dire qu’il n’a jamais été totalement absent du territoire donc: 1) qu’il y a sa place même actuellement 2) ça cloue le bec à ceux qui parlent de ré-introduction .

        1. De fait la pseudo réintroduction du sauvage est une ineptie organisée par les bonimenteurs du pastoralisme.
          Qu’en est-il du chacal doré qui disperse naturellement, tout comme le loup, y compris le loup gris établi en Allemagne qui disperse en Belgique et Luxembourg et dans l’est de la France?

  3. Je croyais les derniers loups abattus dans les landes officiellement en 1968. pour le reste, le loup n’a jamais vraiment disparu car il y en a eu régulièrement déclarés tués sur le territoire chaque décennie. Pour la Gironde, ce sont quelques incursions ou des visites régulières?

    1. David Soulet : Tu trouveras pas mal de données sur les « derniers » loups français dans mon bouquin : Le loup, en France, au vingtième siècle » (voir comment se le procurer sur mon blog : http://bestiairedysengrin.monsite-orange.fr/index.html ). Les loups tués dans les landes en 1968 n’étaient pas des loups autochtones : achetés à Gérard Ménatory par J. Delperrié de Bayac qui les avait relâchés, ils ont tous été tués assez rapidement.. Rien à voir donc avec la possible présence relictuelle de loups..

    2. Jacques Baillon: il y a un délais entre les posts et leurs publication, sans doute les modérateurs. suite au votre , j’ai cherché via le net et effectivement il est mention plusieurs fois d’un lâcher illégal. Mais du coup apparaissent également la liste d’autres captures y compris dans les landes. https://books.google.fr/books?id=manWAgAAQBAJ&pg=PA106&lpg=PA106&dq=J.+Delperrié+de+Bayac+lâcher+de+loup&source=bl&ots=91xlqpAA4x&sig=BLruCbKI6npPIRu_atrQ5KXvbE0&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjNl7blgPnaAhXPy6QKHZ6oDZIQ6AEIPDAC#v=onepage&q=J.%20Delperrié%20de%20Bayac%20lâcher%20de%20loup&f=false.
      Personnellement , je n’en ai vu qu’un dans la nature en France en janvier 2009 entre Jausiers et Barcelonnette . complétement surpris, on s’est regardé avec mon camarade une seconde et quand une seconde plus tard on a essayé de sortir le portable de dessous nos vêtements pour le photographier, il a disparu en un éclair. Le deuxième dans le Wardak la même année, mais de très loin: loup?.Chacal ou apparenté? En tous cas à chaque fois vu comme il nous a évité, il sera difficile de me faire croire à un animal qui attaque délibérément l’homme

  4. Bonjour, est il possible d’avoir la liste des commune cercle 1 ect dans le Gard ?
    L’oncfs m’a dit que ça avait été mis à jour en décembre il me semble.
    Merci.

    1. bonsoir,

      Aubord, Barjac, Beuvoisin, Cannes et Clairan, Dourbies, Generac, Le Caillar, Nimes, St Gilles, St Sauveur/c
      Vauvert, Vestric et Candiac

  5. Je suis de l’hérault et j’ai vu que vous avez mis ce département en rouge qui veut dire que le loup peut éventuellement venir s’installer ici mais à leur d’aujourd’hui est il possible qu’il y soit déjà.

  6. Bonjour
    Je suis surpris de voir que le département de l’Ain est en orange (présence permanente avec reproduction ) si quelqu’un a des informations pour justifier cette classification ça m’intéresse. Je pensais que le département serait plutôt en rouge (sous le flux de dispersion )

    1. Tous les départements « orange » sont susceptibles de connaître une reproduction. Certains groupes sont présents sur des zones vitales qui évoluent et qui sont parfois placées à cheval sur deux voire quatre départements

Laisser un commentaire