Le Cantal est placé en zone de dispersion permanente.

Les Actualités Les Infos Locales

Depuis le 22 octobre 2018 ce département auvergnat est placé en zone de dispersion permanente.

Nous suivons ce département, en direct et sur le terrain,depuis plusieurs mois, de manière plus  intense.

Les effectifs présents en Haute-Loire ont souvent dispersé sur le département du Cantal. En mars 2015 le nord du département était investi à nouveau, alors que les effectifs présents en Lozère dispersaient à la même époque sur le sud du département.

La présence de meutes reproductrices sur ces deux départements ne fait par ailleurs aucun doute. Le Massif Central et les Cévennes aliment un fort flux de dispersion en direction du Limousin dès 2012 et vers l’Aquitaine et les Pays de Loire à partir de 2015.

Situation en 2015

 

Nos investigations font ressortir la présence d’une meute reproductrice en 2018. Composée en septembre 2018 de deux adultes et de deux louvarts, Les derniers faits de prédations sur des ovins, daté du 18 novembre 2018 dont personne ne parle ont fait l’objet de constats officiels. Neufs brebis au moins ont été perdues en deux périodes de prédations successives.

En 2017 les faits de prédation du loup n’ont pas fait l’objet de communication sur la commune de Riom-és-Montagne.

Une nouvelle Zone de présence permanente va être instituée par la Dtt concernée au sud de Riom-és-Montagne. La présence du loup en meute ne fait aucun doute, nous avons suivi une piste, le 18 novembre 2018, sur près de trois kilomètres qui confirme la présence d’individus de différentes tailles. Des témoins crédibles ont confirmé une observation en septembre 2018 en présence de deux adultes et deux jeunes de l’année.

Il faut noter que cette reproduction n’a pas été détectée, une fois de plus.

 

Les premières tentatives d’installation du loup dans le Cantal datent de 2010 et les premières dispersions de 1990 vraisemblablement en provenance du Puy de Dôme, ou le loup est en train de s’installer définitivement en 2018. Le braconnage de l’espèce est connu dans ce département. (officieusement)

d

Si vous remarquez des faits inhabituels de prédations sur la faune sauvage ou des animaux domestiques merci d’en informer l’observatoire du loup ici: observatoireduloup@hotmail.fr

 

 

8 commentaires sur “Le Cantal est placé en zone de dispersion permanente.

  1. Nos points de vue convergent , et comme le résume un vieux dicton vosgien :
     » Il faut que le soleil brille pour tout le monde  » , dans le domaine humain et animal !

  2. Un loup a été aperçu le 30 octobre 2018 a 21h00 au lieu dit ymons commune de Bassignac le haut en Corrèze et d’autres cas sont signalés régulièrement sur la Xaintrie

  3. Des observations de chasseurs sur le Piémont Pyrénéen indiquent qu’il y aurait d’autres individus isolés sur le massif ,
    mais c’est toujours très difficile de trier le vrai du faux . Laissons faire le temps !

  4. Pa étonné des mensonges de l’Etat sur la dispersion réelle du loup parce que l’Etat veut laisser le braconnage se développer en secret. ll faut savoir que l’Etat est devenu le premier menteur, comme l’était autrefois les états communistes des pays de l’est.
    Regardez Macron qui justifie l’augmentation des taxes sur le diesel par l’écologie alors que nous savons tous que les gros pollueurs sont le transport par avion, bateau et que le ferroutage serait aussi une solution pour éviter tous ces poids lourds très pollueurs.

    Mensonge dans tous les domaines comme nous le voyons grâce à l’émission Cash investigation . Je fais beaucoup plus confiance à l’observatoire du loup.

    Un Etat qui se met à mentir est à bout de souffle.

Laisser un commentaire