VENDÉE : LES INDICES DE PRÉSENCE DU LOUP S’ACCUMULENT


Presque tous les symptômes de la présence du loup sont présents en Vendée :

Prédations sur chevreuils les 3 et 23 avril 2019, un relevé de piste le 3 avril 2019, prédations sur ovin et veau depuis octobre 2018…La partie de poker-menteur continue, comme dans la Creuse, le Cantal, la Vienne, la Bretagne, l’Orne, la Charente…etc..etc!



Si vous constatez des faits anormaux merci de contacter l’Observatoire du loup ici : https://observatoireduloup.fr/nous-contacter/


 

 

52 commentaires sur “VENDÉE : LES INDICES DE PRÉSENCE DU LOUP S’ACCUMULENT

  1. Bonjour l’ODL, nous n’avons plus d’informations sur la Vendée, y a t’il des faits nouveaux ? pour ma part je trouve que dans certains secteurs les animaux sont stressés, très nerveux et sortent facilement des clôtures ?

  2. ODL soyez sérieux ! vous travaillez sans preuve absolue mais sur faisceau d’indices pour nous indiquer la présence du loup, je fait partie de ceux qui trouve votre analyse même imparfaite fort pertinente et bien bien supérieure à celle de l’ONCFS

    Le faisceau d’indices sur une partie de réintroduction humaine et plus gros qu’un câble transatlantique !

    Le loup que j’ai vu vagabonder dans la nature ou dans son parc avec sa meute de chiens a fort bien pu (du !) procréer (avec chien ou loup) et être comptabilisé (par qui ? l’oncfs qui n’en compte pas en nouvelle aquitaine ???), tout comme ceux dans des parcs ou les meutes utilisées par les dresseurs pour les films (comptabilité des naissances ?? vous êtes sur ?) ainsi le loup balte, les autres témoignages ou analyses similaires sont légions.

    Un aigle américain s’est échappé d’un parc breton ce matin, ses chances de reproduction naturelles me semble faible faute de partenaire génétiquement favorable mais pour notre sauvage …

    Quelle partie par rapport à la dispersion et la reproduction locale, je n’avance rien mais sans cette partie et la partie de métissage les chances d’une expansion aussi forte ne me paraissent pas crédible le manque de variété génétique est un piège mortel pour toute espèce.

      1. Comment expliquez-vous que les analyses du laboratoire allemand montrent des traces de loups d’origine d’Europe de l’Est et pas seulement d’Italie pour les prélèvements faits en France?

        Détestez-vous la génétique? Elle est pourtant utile et efficace (si elle ne l’était pas, la police ne perdrait pas de temps à l’utiliser). Si la génétique peut déterminer une parenté à la personne près pour les humains, elle le peut également pour les loups. Je trouve que c’est un apport intéressant à verser au dossier.

        1. Balivernes pastex bien-sur, le fait est que le labo allemand officiel explique le contraire de Forgen qui cherche sa place sur un nouveau marché.. Que Forgen menace de procès un labo suisse mondialement connu qui explique que Forgen se plante, que même Antagene en France explique que les marqueurs utilisés par Forgen génèrent des biais dans les résultats, que les études suisses et américaines et européennes toutes sans exception expliquent que l’hybridation du loup est un micro-« phénomène, même dans les pays de l’est en Europe donc.

          De plus en parlant de génétique je t’invite à lire les dossiers présentés sur le site. A moins que tu ne détestes lire mdr…

  3. Difficile de dire qu’il n’y a pas de loup dans le Sud Vienne après ce qui vient de se passer à Bourg Archambault …….

    1. Ce n’est pas en rapport avec le loup à priori, en attendant d’avoir des éléments d’observation, le fait est que le manque total d’investigations de l’office laissent le doute planer…le fiasco habituel!

  4. Longtemps qu ils auraient été repéré vu le px de zonne boisé en Vendée et la chasse au grand gibier pratiqué partout sur le département, quand au caméra il y en a déjà un peut partout……

    1. Pourquoi, dans l’Est de la France, il n’y a pas de chasseurs? Il était pourtant en meute de quatre individus, non « repéré » dès 2010…Quant aux caméras, les vols sont tellement fréquents qu’il y a en a plus au fond des jardins qu’en forêt….Sur 30 caméra posées en forêt, l’hiver dernier, dans le département de Meurthe et Moselle, 8 avait disparu durant les 15 premiers jours à peine…

  5. Je suis d’accord avec l’ODL sur le fait que l’Etat a toujours un temps de retard entre l’arrivée du loup et l’annonce officielle de son arrivée. En revanche, je suis d’accord avec vous sur les moyens : les caméras et l’analyse ADN sont irréfutables.
    En terme de technologie, j’espère qu’on pourra également intégrer le GPS au dispositif de surveillance. Le jour où les bergers sauront où sont les loups avec une application sur leur portable, on aura franchi un cap. Je pense que l’ODL voit dans la caméra et le GPS un risque de braconnage, mais si tout le monde sait, la gendarmerie aussi…

    1. L’adn c’est irréfutable, c’est faux, les données transmises par les labos externes à l’office ne sont pas pris en compte, les photos non officielles sont classées « invérifiable  » et certaines photos en zone de dispersion remises aux officiels y compris par des bénévoles du réseau officiel sont classées verticalement. En résumé quand il n’y a pas de loup officiellement, même avec de L’ADN ou une photo tu peux parfaitement comprendre que les autorités ne souhaitent pas confirmer. Ils sont sceptiques… En résumé, anticiper est un impératif afin de se préserver des prédations et j’invite toutes les grandes gueules des Alpes à venir poser leurs pièges sur les zones de dispersion… Suivre une meute en place c’est à la portée de tout le monde… Suivre un ou des dispersants qui cherchent à s’installer, c’est tout autre chose …

  6. Les autorités concernées en vendée ce moquent bien de la protection des animaux sauvages! Que ce soit le Loup, le chevreuil , le cerf, le sanglier ou tous ce qui vole , pour eux ce qui compte c’est le plaisir des chasseurs et le contentement des éleveurs. Surtout ne pas les contrarier. La chasse à cours à encore de beaux jours en Vendée, et lorsqu’on tue (massacre plutôt) un pauvre cerf qui se sauve en nageant dans un lac , on est capable de tuer n importe quoi puisqu’il n’y a plus de respect pour rien!

    1. Je ne voudrais pas être polémique, mais les loups chassent à courre et dévorent des cerfs vivants par l’arrière-train… Les qualifierez-vous de cruels? A la chasse on tue un animal, qu’on soit un loup ou un humain. Et si vous donnez ce droit aux loups et pas aux hommes, c’est incompréhensible. A moins bien sûr de considérer que l’homme n’est pas un animal.

      1. « les loups chassent à courre », c’est inexact, le déplacement du loup au galop, est rare en France, ne dépasse pas quelques dizaines de secondes..C’est bien à l’approche et en utilisant les obstacles naturels ou artificiels que le canidé sauvage chasse sur la faune sauvage ou domestique en France.

        1. C’est une meute, il y a course, sur un gibier. A aucun moment je n’ai fait mention de la durée de la chasse. Ce n’est pas de la chasse en hélico…

          Mais effectivement, c’est plus long avec une meute de chiens, dont l’objectif n’est pas de tuer elle-même l’animal.

          Le loup chasse vite et tue souvent lentement, mangeant fréquemment sa proie vivante (une constante chez de nombreux canidés sauvages évoluant en groupe). La meute de chien chasse longtemps et le piqueux tue vite.

          1. Encore inexact, je n’ai plus de temps à perdre avec les théoriciens de la réintroduction du loup…Premier et dernier avertissement!

          2. « Tu racontes n’importe quoi donc je pense que tu vas virer rapidement. Le fait est que tu sembles être ici pour desinformer, voire engager une campagne qui pourrait tenir de la diffamation. Étant donné que nous tracons toutes les Ip et qu’au besoin nous remonteront à la commune la suite sera rendu publique au besoin. Au plaisir donc »

            J’ai reçu le message ci-dessus avec la mention « ODL a répondu sur VENDÉE : LES INDICES DE PRÉSENCE DU LOUP S’ACCUMULENT », mais aucune trace de ce message dans la discussion. Un problème technique?

            J’avoue m’être désintéressé de la page après cela, car c’est très déconcertant d’avoir ce genre de remarque alors que je ne fais que poser des questions, poliment, sans aucune invective. Est-il interdit d’avoir parfois des avis différents en démocratie?

            1) Je ne vous ai jamais manqué de respect et je m’adresse toujours à vous correctement (c’est la moindre des politesses quand je suis l’hôte de votre site).

            2) Nous pouvons avoir des divergences (pas sur tout) mais je respecte intégralement que vous ayez une opinion potentiellement différente de la mienne (c’est bien la base de la démocratie, le dialogue et le respect de la pensée de l’autre. L’écoute…).

            3) Je suis curieux, et j’essaye de comprendre. Je n’ai pas réponse à tout, et la vérité est souvent au milieu de la discussion. Je ne m’interdis jamais de changer d’avis si les arguments que l’on m’oppose arrivent à me convaincre, et cela arrive parfois, oui.

            4) Je n’écarte jamais d’emblée la moindre hypothèse, mais m’enfermer dans un personnage qui ne parlerait que de lâchers de loups, alors que je dis sur cette même page qu’ils reviennent la plupart du temps naturellement, à l’instar du chacal doré… C’est juste que nous avons une analyse différente de la vitesse d’extension vers l’Ouest, ou de la non-extension à partir de l’Espagne, ou sur l’intérêt d’une analyse génétique. Est-ce interdit?

            Alors faites ce que vous avez à faire. Il n’y a aucune diffamation (et pour cause). Quant à rendre publique ma pensée, elle est précisément en ligne et accessible à tous ici même, et plutôt modérée me semble-t-il. Quant à ma commune, j’y exerce la modeste fonction de conseiller municipal, et je doute que les citoyens de mon village désapprouvent que je dialogue pour m’informer sur le loup, en particulier les éleveurs.

            Amitiés,

            Erwan Crouan

          3. Et Forgen que nous avons rebaptisé For Gun contredit toutes les études en Europe, la dernière affirmation de ce labo est ubuesque; ils ont trouve l’adn du Dingo (canidé sauvage australien) dans leurs résultats d’analyse sur le loup. C’est aussi votre référence?

          4. Franchement Jean-Luc, depuis qu’on a trouvé un loup doré africain dans les Alpes, grâce à l’analyse génétique (et ce n’est pas Forgen), je suis presque blasé… Alors un dingo. Sur le papier, c’est impossible, on est tous d’accord, mais le loup doré aussi, ou alors il a traversé Gibraltar ou le Bosphore a la nage et a couru pour aller visiter les Alpes en grand tourisme…

            https://www.loupfrance.fr/un-cadavre-de-canide-atypique-retrouve-au-col-de-la-croix-haute/

            La génétique ne fait pas tout, mais elle est intéressante. C’est justement grâce à elle que l’on a découvert l’existence du loup doré africain.

            https://www.rtl.fr/actu/futur/le-loup-dore-africain-une-nouvelle-espece-de-chien-sauvage-decouverte-en-afrique-7779272602

            Il y a polémique entre deux labos, celui de l’Etat et Forgen pour les éleveurs. C’est la raison pour laquelle il faudrait aller en chercher un autre, voir deux, au moins une fois pour voir, et loin si possible. Par exemple aux Etats-Unis. Il ne faut pas avoir peur de confronter les analyses. Même au Danemark, Ulvetracking se propose de capturer temporairement des loups pour leur poser un GPS, et si j’ai bien compris ils feront aussi des analyses génétiques.

          5. Eh non mon cher Erwan. Quelle importante? Aucune de fait! L’hybridation du loup est un épiphénomène et concentrer des budgets sur ce sujet, c’est privé les éleveurs, qui ne sont toujours pas informés des dispersions nationales du sauvage, de ressources, afin de se former, s’informer et se préparer au retour du canidé! Le fiasco habituel! Mais que font donc nos politiques et nos ministres? Sont-ils bien conseillés? Apparemment non!

      2. Le Loup tue pour se nourrir et nourrir ses petits , l homme tue par plaisir et non pour se nourrir. Et effectivement je ne considère pas l homme comme un animal puisqu’il se dit supérieur aux animaux doué d intelligence et civilisé! La chasse pour l homme était compréhensible à une certaine époque, aujourd’hui ce n est plus le cas. Et me parlez pas de régulation du gibier , la nature se débrouille très bien toute seule, si l homme s occupait seulement de ses affaires en respectant tous les animaux la terre se porterait mieux.

        1. Bonjour,Madame,votre opinion sur la chasse et les chasseurs semble bien affirmée et incomplète,n’avez vous jamais eu d’accident avec un simple chevreuil ou sanglier …surtout à cette époque! Ah braves écologistes …mais bien peu réalistes Ah vous êtes une successeur de Brigitte Bardot .Les vrais chasseurs sont les écologistes de terrain ,pas derrière l’ordinateur !!! pauvre France où vas tu ?

          1. Chasseurs écologistes ? qu’ils arrêtent leur hypocrisie comme par exemple de nourrir les sangliers pour les garder sur leur terrain de chasse…ils ne font que participer à leur prolifération.

          2. Oui, oui, c’est cela. Éradiquons tous les animaux sauvages, bêtes qu’ils sont, ils se précipitent tous sous les roues de nos voitures …

        2. Je connais des chasseurs qui ne mangent que la viande des animaux qu’ils chassent, et rarement une seule viande d’élevage, par conviction. Dans ce cas de figure, il n’y a aucune différence avec un chasseur bushmen.

          Pour ce qui est de la « main invisible » de la nature, qui s’auto-régulerait parfaitement, vous me permettrez d’être méfiant. On a vu les limites de la « main invisible » du marché, pourtant « naturel » lui aussi, selon ses défenseurs. En économie, comme dans la nature, il faut des règles, des limites. Aucune espèce animale n’en laisse une autre déborder sur son espace sans lui fixer des limites s’il y a concurrence.

          Je me sens animal, et je n’ai pas la prétention d’être autre chose. Quand j’approche un chevreuil avec mon téléobjectif, je tiens davantage du prédateur que d’un demi-dieu autoproclamé, qui du reste partage 50% de son génome avec celui de la banane, et 98,5% avec le chimpanzé, lui-même plus proche de l’homme que du gorille. Une fois qu’on a rappelé çà, l’humilité revient au galop (le cheval est génétiquement plus proche de l’homme que du chien, cela dit en passant).

          La vie est un cercle.

    2. pfff! n’importe quoi la vendée est un des département qui fait le plus attention réfléchie un peux regarde eux n’ont pas encore enlevé le bracelet pour le sangliers et n’ont pas changé les prix de bracelet !!!! avant de dire de la merde renseigne toi car tu va sur mortagne et évrunes niveau chevreuil c’est l’horreur !!! tu va 1Okms plus loin au pied de ma maison j’ai 2Osangliers qui ce prommène je les vois pratiquement tous les 2 jours !!! après si tu t’informe bien le cerf ce repeuple vachement bien et arrive même en pleine 😉 moi j’ahibte dans 49 à 1OOm de la vendée mais un loup est passé au pied de la maison les chien étient touéxité les vache sortis du champ sur la route et devant la porte d’entré et des trace partout dans le champ de blé !!! c’était 1 semaine après l’attaque de venansault !

      1. Bonjour,Monsieur,Madame

        sachez que la problématique de surpopulation de sangliers est inquiétante car il y a le climat plus doux,les constructions qui gagnent du terrain sur la campagne,(je rappelle que cet animal tout comme le loup,le renard n’ont aucun prédateur naturel) dans ces conditions la chasse devient compliquée et bien souvent une corvée ! les chasseurs vieillissent ! Je ne conteste pas qu’il y ait de ci de là des comportement sanctionables (viandards, braconnage,nourrissage,agrainage hors période …) utilisation par les autres usagers car la nature appartient à tous,la chasse c’est pourtant parfaitement réglementé par arrêté préfectoral etc…conditions de sécurité,circulation…anti chasse …en cas d’accident c’est un vrai calvaire … Il y a de quoi baisser les bras parfois,je suis pour ma part formé à la sécurité et à l’éthique de la chasse ce n’est pas toujours si marrant que l’on veut le faire croire (routes,usagers de la nature comportements irrationnels de certains chasseurs parfois personnes ,anti chasse dégâts de gibier etc…il faut garder son sang froid en toutes circonstances !!! )

        voilà un vrai sujet qui ne se gèrera que par des efforts en commun (chasseurs,agriculteurs,usagers de la nature)
        bien à vous

  7. Le fait est que ce n’est pas parce que tu sais poser une caméra dans les Alpes sur une meute de loups que tu sais de quoi tu parles,
    filmer des meutes quand elles sont installées en nombre est relativement facile surtout en profitant de données qui ne sont accessibles qu’à un petit groupe bien informé par le réseau. De fait nous sommes dans une tout autre démarche qui consiste à détecter la présence du loup avant son arrivée officielle, nous l’avons encore prouvé récemment dans le Cantal ou sa présence en groupe vient enfin d’être officialisée alors que nous communiquons sur le sujet depuis des années. Les faits parlent d’eux-mêmes et accréditent nos données de mois en mois depuis combien: 10 ans.

    Quant à ta pseudo explication sur le bien fondé des relevés de piste, et recherches d’indices de présences, sur le terrain et la piste du loup, tes explications sont le fruit d’un prosélytisme et d’un dogmatisme tout à fait révélateur: Pour toutes autres explications les faits sont ici:
    https://observatoireduloup.fr/2018/12/18/la-recherche-de-la-preuve-formelle-est-elle-indispensable-a-la-determination-de-la-presence-du-loup/

    Il est clair que pour toi, le mystère est complet, détecter la présence du sauvage sans adn et sans photographie ne semble pas faire partie de tes compétences. Ce qui bien-sûr ne préjuge en rien que cela soit impossible!

    1. Quelle agressivité dans la réponse, à une remarque qui semblait à la fois courtoise et de bon sens… cela me pose question.

      1. tu veux que je te rappelle les remarques du groupe mammalogique Breton sur Facebook concernant un article de presse paru en novembre 2017 et les suivants…Alors que l’administrateur s’est retrouvé dans l’obligation de virer son propre statut…Au plaisir donc de te voir nous apprendre la politesse!

  8. Bonjour,C’est bien observé et déduit,mais de là à braconner un loup,j’ai des doutes…imaginez un peu que un pseudo chasseur se fasse prendre,bonjour la condamnation et l’amende …un chasseur responsable comme moi ne commettrait jamais une telle erreur
    c’est fortement réprimé . ONCFS etc…plus toutes les associations écologistes qui portent plainte au tribunal …!
    Aîe l’amende voire peine de prison …garanti

  9. Les loups en Vendée, comme ailleurs vont explorer le département pour tenter d’y trouver nourriture et un territoire favorable à une éventuelle implantation durable ..
    La Vendée et surtout la Charente sont proches des vastes territoires boisés de la Gironde et …des Landes qui regorgent de cervidés……
    Il est à parié que d’ici peu les loups y feront bombance …
    D’ailleurs à propos des Landes, j’ai toujours été étonné que les loups espagnols n’aient jamais fait souche dans cette partie de notre territoire ..je me rappelle avoir vu il y a longtemps dans le chasseur français une photo de loup espagnol prise chez nous tout près des Landes….
    Je suis certain que le braconnage a du faire son œuvre et explique très largement cette observation..

    1. Bonjour,je m’étonnerais que quelqu’un même braconnier s’amuse à ce petit jeu car pour être chasseur averti,l’espèce est étroitement surveillée et les sanctions sont sévères .De plus,au tribunal,vous auriez plainte des associations écologistes …procès retentissant garanti avec peine de prison et amendes à la clef plus confiscation du matériel (voiture,fusils etc…)

    2. Jean Labadie oui votre remarque me parait pertinente et conforme à mes échos mais pourquoi italiens et loups de l’est poursuivent leur route mais pas les loups espagnols ?

      1. Et les loups français? Certains de nos experts nous racontent qu’ils ont parfois parcourus des milliers de km pour venir en France et à chaque fois qu’il est signalé sa présence à quelques centaines de km de l’arc alpin (je pense à la Vendée, Charente, Bretagne, …..) alors là, Comme par hasard, ils remettent en question cette présence. C’est vrai qu’en France on ne circule pas comme on veut, il y a les autoroutes , les voies grillagées des lignes TGV et j’en passe. Ils nous prennent pour des derniers de la classe ou quoi?

      2. Bonne question Gely. Je l’ai déjà posé sur ce site mais je n’ai jamais eu de réponse. Il est étonnant que ce soit des loups en provenance d’Italie qui arrivent en Béarn avant des loups espagnols. C’est contre toute logique. Cette page nous explique que le loup disperse potentiellement à grande distance. Je suis tout à fait disposé à entendre cet argument, le loup étant effectivement capable de couvrir de grandes distances, mais pourquoi les loups ibériques feraient exception? Leur passeport est-il périmé?

        1. Sortez de vos freins intellectuels messieurs, qui a dit que le loup présent en Bretagne ou en Vendée ou dans le Cantal venait d’Italie ? Le loup se reproduit en France oui ou non ? Les tirs et braconnage ont une influence sur les dispersions oui ou non? Le braconnage du signatus et du lynx côté espagnol basque existe oui ou non ? La « barrière de feu » ainsi nommée, côté espagnol existe oui ou non ? Nous ne sommes pas là pour convaincre ni pour vous faire la lecture… À vous de creuser au besoin.

          1. Vos cartes successives, sur plusieurs années, montrent une dispersion continue à partir du Sud-Est vers le Nord et l’Ouest.

            Mais s’il ne vient pas d’Italie, il vient d’où le loup que vous annoncez en Bretagne?

          2. Encore inexact…les dispersions ont eu lieu en France depuis 10 ans du Massif central, de l’est et en particulier de Lorraine, de Suisse vers l’est également, du Limousin plus récemment, entre autres axes définis ici: . Il faut revoir ta géographie rapidement, ces lieux ne sont absolument pas dans le sud-est! D’ailleurs une vidéo très courte explique le phénomène…

      3. Sortez de vos freins intellectuels messieurs, qui a dit que le loup présent en Bretagne ou en Vendée ou dans le Cantal venait d’Italie ? Le loup se reproduit en France oui ou non ? Les tirs et braconnage ont une influence sur les dispersions oui ou non? Le braconnage du signatus et du lynx côté espagnol basque existe oui ou non ? La « barrière de feu » ainsi nommée, côté espagnol existe oui ou non ? Nous ne sommes pas là pour convaincre ni pour vous faire la lecture… À vous de creuser au besoin.

        1. Pardonnez mon humour ODL,ce n’est nullement un frein intellectuel je n’ai aucun doute sur la barrière de feu des Pyrénées qui barre la dispersion naturelle, ni sur celle des Alpes qui a barré la dispersion pendant des décennies,

          Je ne conteste ni la dispersion naturelle ni le braconage, je dis juste d’une façon humoristique que ces éléments favorables et défavorables au loup sont assorti d’une réintroduction complémentaire humaine de loup principalement italiens et autres et qu’avec la protection cela nous fais une expansion très très rapide.

          J’ai pour argument mon expérience personnelle de vue de loup se souche italienne détenu légalement en ballade (oui au cœur de la Bretagne historique) + les analyses génétique de loup balte en France + quantités de témoignages y compris d’achat de loup en caméra cachée, il en circule des masses sur internet.

          Tout cela ne change pas grand chose, le sauvage est de retour cela satisfait une partie de la population et en étrangle une autre, votre site est l’un des rares à en parler, je vous en remercie.

          1. Ces loups ont fait l’objet de comptages en Bretagne… Il n’en manquait aucun, bien-sûr… Tout le reste n’est que pure spéculation…

Laisser un commentaire