Bretagne. Communiqué de Presse de l’Observatoire du Loup.

Les Actualités

Présence du loup en Bretagne
Nous allons organisé une manifestation d’ici quelques temps, sur invitation,  la date est fixée et le lieu établi en Bretagne.
Suite aux déclarations fantaisistes de Bretagne Vivante, de l’Oncfs et de la préfecture concernée, nous publions un communiqué de presse. Il a été transmis dans la nuit du 25 septembre à la presse régionale bretonne!

(Aucune réaction!)


je cite:

 » COMMUNIQUE DE PRESSE DU 25 SEPTEMBRE 2018

Suite aux déclarations de l’Observatoire du loup, à Paris, l’Oncfs vous expliquait les faits par la présence du renard masqué (de loup), pourtant ils disposent de fèces de loups ramassées sur le PNR de la vallée de Chevreuse, voire d’Adn probablement. En 2015 ils ont obtenu une photographie sur le département de la Seine et Marne, déjà, sans communiquer sur le sujet. Nous en parlons sur le site de l’Odl. (ici https://observatoireduloup.fr/2018/03/12/presence-du-loup-en-seine-et-marne/ )

Dans le département des Ardennes, c’est invérifiable, toutefois ils ont omis, une fois de plus, de parler des prédations connues du moment sur des ovins, à la presse, et pourtant le statut « loup » est confirmé à l’Odl par un spécialiste Suisse (c’était bien une louve ), en Bretagne ils sont sceptiques, toutefois, personne n’est formé sur le loup. Idem à l’époque chez certains techniciens des Ardennes qui sont partis dans le Jura , en formation donc, 8 jours après la diffusion de nos données. C’est tellement énorme que cela en devient alarmant. Nous allons donc attendre, comme à chaque fois que des dizaines de brebis soient prélevées, avant que les préfets concernés, nous parlent de grands canidés. Dans la plus grande irresponsabilité. Pour résumer, nous allons dire qu’ils sont trop sceptiques pour être incrédules…

La démagogie de E Holder est assez remarquable, malheureusement elle pourrait s’établir aux dépens exclusifs des éleveurs ovins ou caprins, je cite le Télégramme:

« Emmanuel Holder, naturaliste et responsable des réserves Bretagne Vivante des monts d’Arrée, n’y croit pas non plus. « Je ne dis pas qu’il n’y a pas de loup en Bretagne. Je dis, par contre, que les preuves avancées sont très critiquables. L’Observatoire du loup a déjà été mis à l’index par des structures comme l’ONCFS, Férus, qui savent de quoi ils parlent  »

Donc il y a bien des loups en Bretagne mais les éléments rapportés ne sont pas probants, c’est presque un sketch à la Devos. Peut-on parler de compétences sur le sujet quand on fait référence à Férus qui ne produit aucune collecte de donnée et de présence sur le terrain du loup.

De fait ils n’ont aucune compétence sur le sujet à Bretagne Vivante.

En terme de biologie, de comportements de prédations, de dispersion, de pistage, de suivi et de collectes d’indices, du loup, bien entendu ! Les seuls intervenants de terrain, sur la présence du loup, donc les équipes de l’Odl, en Bretagne, seraient les seuls incompétents ! Raisonnement pour le moins, totalement, incohérent, c’est le moins qu’on puisse penser !

Nous allons donc assister, une fois encore, à ce qui se déroule en France depuis 25 ans et dont le fiasco actuel va s’élever à près de 14 000 victimes probables en 2018 pour 200 tirs de loups en 4 ans ! Dans l’est les associations qui ont fait profil bas sur le dossier loup sont intégrées au Comité loup des préfectures, certaines participent même à la collecte d’indices de présence pour l’Oncfs (Geml par exemple), alors que la brigade du loup est passée trois fois en Lorraine en 5 ans. Celles qui ont alerté (il y en a) en sont exclues. Ce sont pourtant ces dernières qui ont organisé les campagnes d’effarouchement afin d’éviter les comptages par hurlements provoqués de l’Oncfs, destinés à organiser les tirs du loup. Entre autres associations.

Si les bretons souhaitent s’engager sur cette voie sans issue, car elle a été empruntée dans toutes les régions de France, pourquoi pas ! Dans l’attente compter vos moutons, car Canis lupus Italicus trotte toujours plus loin. Nous en reparlerons très bientôt assurément.

Jean-Luc Valérie »

Depuis nous attendons des explications sur ce dossier:

https://observatoireduloup.fr/2018/09/29/presence-du-loup-en-bretagne-que-sest-il-passe-a-saint-mayeux/

 

Laisser un commentaire