Divagation du chien et dispersion du loup…


Comparaison entre la divagation du chien, ici un saarloos et la gestion de l’espace par le loup.

Premier constat le chien parcourt en moyenne sur un même azimut 1.8 km, pour un cheminement probable d’environ 20 kilomètres par 24 heures. Le domestique suit une route départementale et investit les villages. Il ne recoupe pas sa route et se déplace toujours sur le même azimut. (ici sud-sud-ouest) Il est reconnu 5 fois en 10 jours.

Le loup parcourt en moyenne 6 kilomètres, sur un même azimut, pour un cheminement probable de 30 km par 24 heures, il évite les axes routiers principaux fréquentés et croise très souvent ses propres parcours. Il revient fréquemment sur ses pas. Il est rarement aperçu.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/morbihan-un-chien-loup-de-saarloos-recherche-5934778

10 commentaires sur “Divagation du chien et dispersion du loup…

  1. Concernant le chien dit errant ou feral nous avons dépassé les 10 000 prises photographiques et n’avons détecté aucun chien non accompagné. CONCLUSION: Le chien errant n’existe pas en France…

    1. Et peu importe les témoignages, meutes de chiens féraux suivies sur plusieurs décennies…
      Sur le fondement de « 10 000 photographies » (prises où? Sur quelle durée?) on n’identifierait pas la moitié des espèces présentes sur le territoire.

        1. Je vous laisse à votre ironie. J’attends moi aussi votre étude sur « l’absence de chiens féraux », les cartes, dates, protocoles de vos « 10 000 photographies » et la confrontation avec les témoignages.

  2. pour la préservation du loup dans la nature et les solutions à apporter, autres que leur élimination par des tirs arbitraires, lisez le remarquable livre  » les diplomates »aux editions wildproject, de BAPTISTE MORIZOT ou comment cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant.

  3. A cette illustration bien intéressante il manque les déplacements des chiens féraux, identiques à ceux du Loup gris. Et is ne sont jamais aperçus sauf au hasard de rencontres dans la nature ou de traversée furtive de routes.

Laisser un commentaire