VENDÉE : LE LAÏUS OFFICIEL EST-IL SÉRIEUX ?

loup Vendée avril 2021

les liens à consulter :

https://www.facebook.com/observatoireduloup/photos/a.1399060220399044/2297773990527658/

https://www.facebook.com/observatoireduloup/posts/2477175549254167

https://observatoireduloup.fr/2019/04/05/nouvelle-predation-du-loup-en-vendee/?fbclid=IwAR3xWpnoUMBOyun0iZWJ_qx8pSgKFm1Dz6UBoDyDiZMFXwXsKmHeQnyR940

https://observatoireduloup.fr/2019/04/05/nouvelle-predation-du-loup-en-vendee/?fbclid=IwAR2OVflfQeNyFk7c4-UDKMOCCwiz5cEMWgrlWiDGw1i4d5ybXBUpuEzV-sM

https://observatoireduloup.fr/2019/05/02/vendee-les-indices-de-presence-du-loup-saccumulent/?fbclid=IwAR3lCXMhrUZdKqanru8lKiIifjvYmBDKT_BW2hV-VZiHzzrvyLc9WHiEW0c

https://observatoireduloup.fr/2018/11/05/presence-du-loup-dans-louest-la-vendee-est-placee-en-zone-de-dispersion-a-compter-de-ce-jour/?fbclid=IwAR2qJcGmmET3cwwi5DlkNZn5wvLclpckrughLpxBqAoIC7DDAOaLDtgBYzw

https://www.facebook.com/observatoireduloup/posts/1940289346276126

 

La partie de poker-menteur continue :


Je cite :

 « Mais en l’absence d’expertise, il n’est pas possible d’attribuer tous les dégâts infligés aux troupeaux à ce seul loup », nuance l’office français de la biodiversité de Vendée »

En premier lieu il faut expliquer que le phénomène qui se développe en Vendée, concernant ce canidé, précisément, est en rapport avec une probable dispersion qui a pour origine le département de la Vienne (où il ne se passe rien officiellement, comme il se doit), ce loup a engagé une phase de découverte en Vendée dès l’automne 2020, il était présent au nord-ouest du département où il a engagé une pression de chasse sur le chevreuil, avant de poursuivre son parcours. (entre les Herbiers et les Essarts) La présence de ce canidé n’a pas de rapport direct avec le phénomène d’installation-adaptative qui a lieu depuis avril 2018 sur une zone vitale de 30 000 ha situé à l’est de la Roche-sur-Yon ou de nombreux faits de prédations sur des veaux et des chevreuils ont eu lieu entre 2018 et 2020 ( cf photo de présentation et les cartes en présentation). Il y a donc deux phénomènes distincts en cours d’installation et de découverte. Il faut même présager que le déplacement du loup isolé, identifié le 14 mai 2021, en direction de la zone sud-ouest est en rapport avec la présence d’au moins deux individus sur la zone d’installation précitée.

Contrairement à ce qui est expliqué par l’officialité, ce canidé n’est donc pas, vraisemblablement, le seul individu présent.

Je cite : «  Il s’agit très certainement d’un individu en dispersion. En automne, certaines jeunes se font expulser des meutes et partent à la recherche de nouveaux territoires Ces loups solitaires sont capables de parcourir des milliers de kilomètres. On est certainement dans ce cas de figure. »

Cette affirmation tient soit de la mésinformation soit de l’incompétence. En effet selon le site loupfrance.fr «  les premiers indices ont été relevés en Vendée (pays de loire) en mars 2019, avec un relevé d’indices sur une proie domestique et une observation visuelle quelques mois plus tard.

L’observation était vraisemblablement celle d ‘un chien. Du moins elle est présentée comme telle.

Pourtant il semble que des fèces et indices de présence à expertiser ont été trouvés en 2020 concernant la présence du loup…

Dans le dernier compte-rendu estival du réseau loup, aucune donnée n’apparaît concernant le département vendéen.

La complainte habituelle est donc fournie à la presse régionale et nationale, je cite :

« Selon la Préfecture de Vendée, ce type d’observation fortuite et isolée de loup peut avoir lieu dès l’automne. Cette saison correspond en effet à une étape importante du cycle biologique de l’espèce qu’on appelle la dispersion :. A cette période, les jeunes nés au printemps prennent pleinement leur place au sein du groupe, contraignant d’autres individus à quitter la meute pour chercher un nouveau territoire où s’établir.
Ces individus peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se fixer, et ceci en quelques jours (distances de dispersion pouvant atteindre plus de 800 km de son lieu de naissance).
Le déplacement par 9 bonds : est caractéristique de l’espèce. Le nouveau territoire
d’installation peut être séparé de la meute d’origine de plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres, laissant des espaces vides qui peuvent être occupés par la suite. Ceci explique notamment certaines observations isolées, comme en Vendée, loin des zones de présence permanente connues. 
»

La théorie du loup qui procède par bond n’existe pas, dans les faits, un ou des canidés en dispersion présents sur le territoire vendéen ne peut s’expliquer que par la présence de groupes reproducteurs à l’est de la région, le loup étant présent dans tous les département de Centre-Val de Loire d’une part et surtout en Poitou-Charente et en Limousin. De nombreux flux de dispersion sont orientés vers l’ouest et la vallée de l’Allier puis de la Loire sont suivies par l’espèce ( Canis lupus italicus ou lupus), au plus tard depuis 2010, et certains départements sont investis quelques mois avant un nouveau départ…Le loup est par ailleurs présent en Bretagne sur plusieurs sites en phase d’installation-reproduction !

BRETAGNE : APPEL À TÉMOIGNAGES

 

Conclusions :

Encore une fois, l’Ofb et les instances de l’État n’ont pas été capable d’anticiper alors que de nombreux indices de présences du loup sont détectés depuis 2018 dans ce département, le déni habituel conduisant aux prélèvements sur domestiques habituels, l’autorité daigne lever le petit doigt, il ne s’agit pas uniquement d’un canidé en dispersion depuis l’automne, les loups sont présents dans le marais breton en 2019 (voir les liens), il serait temps de cesser de mésinformer sur les capacités du loup à mettre en œuvre des phases d’installation dans l’ouest du territoire national. En tout état de cause, une fois encore, les obligations de moyen et d’informations ne sont pas mise en œuvre et c’est très regrettable, l’indispensable anticipation étant le gage de la paix des campagnes.

Vous souhaitez en savoir plus sur les phénomènes de dispersion en France, c’est ici:

LE LOUP EN FRANCE VERSION NUMÉRIQUE GRATUITE

 

 

https://actu.fr/faits-divers/un-loup-identifie-sur-le-littoral-de-vendee_42164879.html?fbclid=IwAR0YfGJcCCCacgQSYeKcBPijeqmpXr6uKUDvj1a8QjDef_mx8678FJV8alw

1 commentaire sur “VENDÉE : LE LAÏUS OFFICIEL EST-IL SÉRIEUX ?

  1. Vendée: le loup photographié le 14 Mai 2021 à Jard-sur-Mer était présent dès le mois de Novembre 2020 sur le secteur défini (au plus tard), la zone dans laquelle il évolue couvre près de 35 000 ha, des faits de prédations sur des ovins aux abords du Marais salant de l’Ile d’Olonne ont eu lieu durant la même période, ainsi que sur des caprins. L’espèce est donc capable d’intégrer des milieux très ouverts et de basses altitudes de manière perenne. Le même phénomène se développe dans le Morbihan, depuis le printemps 2020, par ailleurs. Les mêmes faits ce sont produits non loin de Guérande en décembre 2020 (Loire-Atlantique) Les premiers faits de prédations sur domestique, dans cette même zone vendéenne sont datés de 2018 (2 ovins) L’ensemble de ces faits n’a pas été communiqué, le canidé a été observé en zone ouverte a deux reprises alors qu’il boitait de l’antérieur droit. Ce qui peut expliquer qu’il se soit inscrit sur des animaux domestiques durant l’hiver et le début du printemps. Des hurlements ont également été entendus durant la même période, et un relevé de piste effectué, ce qui implique la présence de plusieurs individus. L’espèce est donc présente depuis l’automne 2020 et les canidés sont en phase d’installation adaptative, il est donc absolument regrettable que dans l’attentisme habituel, le plan action loup ne soit pas mis en œuvre immédiatement, les dernières déclarations à la presse, de l’Ofb laissant entendre, que le canidé pourrait s’évaporer comme une pluie d’orage. Encore un grand moment d’anticipation des instances de l’État…Si vous remarquez des faits inhabituels, merci de nous en informer ici:
    https://observatoireduloup.fr/nous-contacter/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.