SEPTEMBRE 2019! NOUVELLES PRÉDATIONS EN CENTRE BRETAGNE!

Nous avons attendus que la presse régionale communique sur le sujet avant de produire ce document. Il ne s’est rien passé!

Il est possible de dire, presque un mois après les faits, que la Gendarmerie Nationale a été chargée de collecter des plaintes contre X, concernant des faits qui seront classés rapidement « sans suite » et pour lesquels les gendarmes ne possèdent guère de compétences.

( Comme à Taupont en avril 2019 et ailleurs vraisemblablement…)

Depuis le début de l’année, nos investigations sur le chien divagant en Centre Bretagne n’ont révélé qu’un seul cas de présence de chien en groupe le 30 août 2019 dans le département des Côtes-D’Armor (3 individus de races différentes). Aucune prédation sur des domestiques ou des ongulés sauvages n’a été détecté, je cite:

« Depuis 9 mois nous avons obtenu un seul cas avéré de la présence de chiens en groupe, non accompagnés (Côtes-D’Armor). Observez bien le comportement des chiens, un berger bien gras (belge éventuellement) qui mène le groupe, un bouvier (croisé peut-être) et un éventuel retriever de couleur noire. Leurs déplacements sont aléatoires et désordonnés, les faits datent du 30 août 2019 en Centre Bretagne. Nous avons pisté deux de ces chiens quelques jours plus-tôt, ils ont suivi les chemins forestiers en s’abreuvant dans toutes les flaques d’eau. Il sont de sortie à la même heure soit vers 7h30 du matin. Aucun fait de prédation n’a été détecté dans le secteur durant l’été! »


Le lien pour accéder à la vidéo:


Chien divagant

 

Des prédations répétées d’année en année sur les domestiques: 

Toutefois trois faits de prédations sur des caprins ont été enregistrés sur les lieu-dits de Bojus, dans la nuit du 15 au 16 septembre 2019 et précédemment toujours en fin de nuit sur Le Guer dans la nuit du 13 septembre 2019.  Bien que des plaintes contre X soient enregistrées, il faut préciser que de fortes consommations ont eu lieu à deux reprises, qui ne correspondent pas à des chiens, que sur le cas de prédation-consommation de Le Guer les viscères rouges et un cuisseau ont été consommés alors que l’estomac du caprin a été déposé à coté du cadavre avant consommation. (comportement typique du loup)

Prédation et consommations sur un bouc au lieu-dit Le Guer, 13 septembre 2019…

 

Le Guer Bretagne 130919 estomac déposé à coté de la proie, comportement typique et connu du loup…
Le contexte du site de prédation à Le Guer

 

Alors que les gendarmes enregistrent des plaintes  » Contre la Nature », la question qui se pose est:

« Jusqu’à quand le déni de la présence du loup est-il possible de la part des autorités en charge de l’information du public? »

https://observatoireduloup.fr/2019/09/26/predation-dun-veau-dans-le-morbihan-loup-non-exclu/

On en reparle un peu plus tard!

11 commentaires sur “SEPTEMBRE 2019! NOUVELLES PRÉDATIONS EN CENTRE BRETAGNE!

  1. je trouve rassurant le retour du loup en France, il est temps de revenir a la Nature…et chaque éleveur devrait sacrifier quelques animaux de temps en temps pour aider les loups a se nourrir, arrêtons d’être égoiste et de privatiser la planète !

  2. Bonjour,

    Tentez-vous de trouver des poils sur les animaux mangés, sur la « traînée » ou à proximité de la zone où sont mangés les animaux afin de pouvoir faire des analyses ?

    Pas tjrs évident en fonction des conditions rencontrées sur place mais ça doit être faisable ?

    Merci!

    1. Bonjour, Il faut savoir que les poils ne permettent que rarement une analyse, concernant le loup, de plus, il est indispensable que le follicule soit présent sinon,
      il est strictement impossible de faire une analyse génétique probante! Et les analyses externes ne sont pas reconnues par l’officialité qui ainsi bloque toute contestation, inutile de perdre son temps et son argent, de fait!

  3. Le propriétaire de chiens domicilié à Kerimaux, a été verbalisé pour divagation (de ses chiens donc 😁) Localement, les faits de prédations avec forte consommation ont été « attribués » à ces deux chiens. Toutefois d’autres faits ont eu lieu en Octobre 2019 plus au nord, dont nous reparlerons plus tard. en tout état de cause nous avons pisté ces deux chiens qui ont longé l’étang de la Dame Noire le 30 octobre 2019, bien après les nombreux faits de prédations ( 5 au total en 7 semaines pour un total de victimes supérieur ou égale à 10 domestiques…) Ces chiens ont évolué sur une aire de près de 3000 ha qui ne passe pas par les sites de prédations concernés.A l’évidence d’autres faits vont se produire…Rien ne se passe tout se transforme…

  4. Présence du loup en Bretagne: La nuit du 26 octobre 2019 un acte de prédation au sud de Gueltas, a fait quatre (4) victimes domestiques, sur le lieu dit  » La Croix de Bolan » (Morbihan). Deux chèvres et deux ovins ont été prélevés! Si vous remarquez des faits de prédation inhabituels, merci d’informer l’Observatoire du loup

  5. Présence du loup en Bretagne: Les langues commencent à se délier en centre Bretagne. Un nouveau fait de prédation a eu lieu sur un caprin, la nuit du 20 au 21 octobre dernier, avec consommation, toujours dans le secteur de Gueltas (Morbihan). Pour rappel, depuis le 13 septembre 2019, quatre (4) faits de prédations, de nuit, dont trois avec consommation des proies ont eu lieu respectivement entre Kerrifé, Le Guer ( 2 chèvres) et Buglé en l’espace de 6 semaines. Suite aux trois premières prédations, les plaintes déposées (contre la Nature donc) n’ont donné lieu à aucun avis circonstancié des gendarmes, chargés des faits. Ces dossiers seront donc classés sans suite, très probablement! Jusqu’à quand les autorités vont-elle nier l’évidence? La presse régionale est informée des faits et nous demande des preuves de la présence du loup! Que fait donc l’Oncfs sur ce sujet?
    (image d’illustration/ prédation du loup en Bretagne en novembre 2017, en Morbihan)

  6. bonjour. de quand datent les derniers relevés de traces ( epreintes et empreintes) sur le secteur hilvern st gonnery?.
    Merci bonne soirée.

  7. Bonjour ODL, bravo pour le travail réalisé et ce, malgré l’obscurantisme des autorités …
    Le Loup a laissé des traces à Josselin, Mohon( casteldeuc), Les Forges, St Gonnery, Gueltas( Le Guer, Bojus, Hilvern)… il semble probable qu’il utilise le chemin de hallage, pour « voyager tranquillement et facilement »
    qu’en pensez vous?

Laisser un commentaire