Le Coût De L’irresponsabilité Des Pouvoirs Publics En Lorraine.

Les Actualités
Le nombre de victimes du loup en 2017 dans le département de la Meurthe et Moselle est de 135 brebis.
Au cumul, près de 347 domestiques sont victimes du canidé sauvage sur une période de trois ans ! (2017/2016/2015)
Je cite l’Observatoire du loup en octobre 2014:
« Dans l’Est encore, l’importance des effectifs présents va conforter un flux de dispersion important, en particulier en direction de la Meurthe et Moselle qui devrait prendre les devants, rapidement (mise en protection globale des troupeaux et domestiques).. »
 
Je cite l’Oncfs à la même période:  » Personne ne nous a signalé par exemple des biches ou des cadavres de grands cervidés, partiellement consommés, consommés qui puissent laisser à penser qu’un loup est présent sur notre département… »
 
Je cite la Direction Départementale du Territoire: « Nous n’en n’avons pas la certitude aujourd’hui, ça pourrait être un grand chien »
 
Je cite naturenvironnement.over-blog.com: « Dans les faits la dispersion du canidé est avérée depuis le mois d’Août 2013, ou il a été pisté en forêt de Parroy, en provenance du département de la Moselle. »
 
Les moyens de protection mis en place depuis janvier 2015 sont quasi inexistants! Coût direct de l’irresponsabilité des pouvoirs publics: environ 130 000 euro. Le coût de 40 chiens formés et validés!

En conclusion je vais citer Christophe Fotré Directeur de la DDT 54 en Octobre 2014:
 » …faire ces analyses pour mieux connaître ce qui se passe et prévoir les meilleurs dispositions de protection pour l’avenir des éleveurs…«

Officiellement, il n’y a toujours qu’un seul canidé en Meurthe et Moselle:

https://observatoireduloup.fr/2017/11/12/meurthe-et-moselle-la-loi-du-silence-au-menu-du-loup/


 

Laisser un commentaire