France. Pourquoi le loup disperse-t-il?

Il est dit que les capacités de dispersion du loup sont exceptionnelles, certains exemples décrits dans la littérature scientifique parlent d’individus ayant parcouru plusieurs centaines de kilomètres, voire plusieurs milliers ! Cependant un suivi GPS effectué en 2009 atteste que les déplacements journaliers du canidé sont de courte durée. Tout au plus de 10 à 15 kilomètres par période de 24 heures. La nécessité pousse le loup à disperser. Oui ! Mais pourquoi le loup disperse-t-il ?



Les probables voies d’accès en Belgique pour le loup à partir du noyau des Vosges:

 





 La dispersion du loup dans le Nord-Est de la France:


Le loup a investi près de 1 millions d’hectares en 24 mois, depuis décembre 2011, sans qu’aucune mesure globale de protection des troupeaux ne soit mise en placeIl reste une seule alternative : anticiper et protéger ou continuer à compenser en pure perte pendant des lustres, sans aucun résultat, sauf à devoir éradiquer l’espèce, une nouvelle fois. »

Baudouin de Menten : La Buvette des Alpages a demandé à Jean-Luc Valérie, l’initiateur de « l’observatoire du loup« , de donner sa vision sur la situation du loup dans l’est et le nord de la France en janvier 2014.

Très critique sur le manque d’anticipation de l’ONCFS et la non protection des troupeaux par les éleveurs, poussés par leurs syndicats à ne pas bouger, les analyses de Jean-Luc Valérie ne font pas que des heureux. Considérées comme fort peu scientifiques par certains, elles ont pourtant fortement annoncé et anticipé la dispersion du loup, causée en bonne partie, selon lui par :

  • la chasse dont le loup est maintenant l’objet en France dans le cadre du Plan National Loup
  • l’aspect acceuillant des territoires traversés par les loups en dispersion (couvert et proies abondantes: cerfs, chevreuils, sangliers).


 

Laisser un commentaire