L’historien JM Moriceau aurait-il contracté la rage en fouillant ses grimoires?

Jean-Marc Moriceau continue à proférer ses bonimensonges dans la presse bretonne par l’intermédiaire de Ouest-France dont le traitement de l’information devient des plus tendancieux sur le sujet!

 

Peut-on croire que le journaliste Christophe VIOLETTE soit dans un processus d’information? Doit-on parler d’un traitement artistique de l’information?

 


L’historien aurait-il contracté la rage en fouillant ses grimoires?

 
Je cite: « On constate environ 13 000 attaques par an, » C’est totalement faux en 2019 le nombre est de 3741! 
 
Je cite: « Ces passions idéologiques découlent du fait que seuls 5 % de la population française savent ce que le loup peut faire ou en sont directement victimes. » C’est totalement faux en 2019 1361 éleveurs ont subit des dommages soit une partie infime de la population française!
 
Je cite: « À l’inverse, en Italie comme en Espagne, la situation n’est pas du tout conflictuelle : parce que ces deux États ont associé les éleveurs, ne les ont pas dupés. » C’est totalement faux, l’Italie a été obligé de mettre en oeuvre une brigade anti-braconnage alors que l’Espagne vend dans certaines provinces des séjours de chasse sur le loup compris entre 3000 et 12 000 euros!
 
Je cite: « Le loup est un prédateur extrêmement intelligent, qui nous observe depuis des milliers d’années, qui déjoue tout et qui sait exploiter les divisions et les contradictions humaines« 
Moriceau vous engage à croire que le sauvage pourrait faire preuve d’intentionnalité à propos de l’espèce humaine! Les propos tiennent de la psychanalyse, c’est certain!
Je cite: « Quand le loup attaque en prédateur, il y revient, il en fait trop, il ne s’arrête pas. Les éthologues l’ont démontré : le loup est programmé pour ça.  » C’est faux, il n’y aucune étude probante qui démontre le phénomène « d’over-killing », ce terme par ailleurs largement galvaudé tient de l’exception et les affirmations de l’historien ne reposent sur aucune données historiques!
Je cite: « Aujourd’hui, le maillon faible, ce sont les bergers, les plus pauvres de nos paysans. » c’est totalement faux le salaire moyen d’un berger est de 1865 euro brut mensuel.
Je cite: « « Il n’y a pas de modération en France, contrairement à l’Espagne et l’Italie, où la situation est bien gérée : le loup est protégé dans certaines zones de haute montagne, abattu dès qu’il dépasse ces limites » c’est totalement faux, alors que l’auteur se contredit une nouvelles fois, en Italie il n’y a aucun tir de destruction officiel, bien entendu. Tout au contraire toutes les demandes de tirs de destruction ont été refusées. Peut-on croire que l’auteur est complètement ignare sur le sujet et emprunt d’un dogmatisme tout à fait révélateur?
Je cite: « « Les écologistes et défenseurs de l’environnement pensent que tout constat négatif menace leur théorie : ils sont donc dans le déni. Le loup attaque l’homme ? Ils répliquent que c’est une invention.  » je vous invite à lire les dossiers suivants ou il est facile de comprendre que l’historien-bonimenteur est dans le fantasme le plus total!
Il faut remarquer qu’il n’y aucun fait avéré de prédation sur l’homme en France depuis 50 ans, ni même en Europe occidentale!

4 commentaires sur “L’historien JM Moriceau aurait-il contracté la rage en fouillant ses grimoires?

  1. Votre article donne l’impression que JM. Moriceau est en réalité un vrai affabulateur. Ses travaux à l’université de Caen prouvent, à l’envi, le contraire vous devriez veiller à vous en faire plutôt un allié. Pour ce qui concerne votre dernier commentaire, aucune agression sur l’Homme depuis 50 ans en France ou en Europe occidentale, certes nos organisations sociales ont bien évolué pour se prémunir des prédations des ces 400 dernières années, mais épeluchez donc google ou les nombreuses références de Moriceau en matière de prédation contemporaine sur l’Homme vous verrez que dans les Balkans ou au Canada il y a peu (2019) des morts sont à déplorer. Ceci dit je reconnais la qualité de vos analyses et travaux.
    Cordialement

    1. Toutefois le sieur Moriceau n’est pas forcément adulé par ses pairs, je rappelle que ce monsieur est passé de 3000 faits de prédations à 100 000, ce qu’il explique de plus sur un documentaire produit pat B Lecomte, il y a quelques années déjà. Peut-on parler de l’effet de girouette! Dernière chose: Pourquoi chercher ailleurs ce qui n’existe pas chez nous?

      1. Il ne peut y avoir d’attaque de loup sur l’homme en France entre 1920 et 1990 ca il n’y avait plus de loup en France. Donc pour rechercher des cas d’attaque il faut forcement regarder avant. Comme il n’y avait pas un accès facile à internet a cet époque, on ne trouve pour ainsi rien avec Google.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.