Battue au loup illégale sur le Causse lozérien Les pouvoirs publics enterrent le dossier !

Ce document a été publié le 25 octobre 2015

Après avoir proposé un boycotte de la viande ovine et des produits laitiers d’origine ovins, l’association « Alliance avec les loups », qui a mené une enquête de plusieurs semaines, lève le voile sur l’anarchie qui règne sur les Causses. Thierry Tournaire et Manoël Altman ont diligenté l’enquête sur le terrain. Le nom des différents témoins (dont un est assermenté) ne seront pas cités, les pressions inadmissibles exercées habituellement sur les Causses ne permettent pas un débat serein !

Dans les faits, le 15 juillet 2015, un groupuscule (50 personnes d’après Midi-Libre) vraisemblablement affilié au Cercle ( Collectif des éleveurs de la région des causses de la Lozère) a participé à une battue au loup totalement illégale sur le Causse Méjean. En particulier sur la commune de Meyrueis.

Alors qu’une élue locale aurait donné un blanc seing aux éleveurs, affirmation confirmée par S. Vedrines dans l’émission « Un bruit qui court » de France-Inter, le samedi 24 octobre 2015, doit-on croire que les affirmations du Cercle, je cite « la limite est atteinte avec le loup » engagent ses adhérents à des actions de braconnage en Lozère et ailleurs ? Par ailleurs, un témoin des déclarations de l’élue, en rapport avec le Conseil Départemental de Lozère, a contacté Manoël Altman, il y a de nombreuses semaines à ce sujet.( Manoël Altman , président de l’association Alliance avec les loups )

Alors que des témoins, pris à partie sur les lieux de la battue, ont alerté le commandant de Gendarmerie de Sainte Enimie, les deux gendarmes envoyés sur le site du braconnage (avorté ou non?) ont été reconduit manu militari. Peut-on croire que cette tentative de braconnage sur une espèce protégée n’a pas été organisée et même préméditée ?

Laisser un commentaire