SEINE-ET-MARNE : PRÉSENCE DU LOUP GRIS COMMUN.

 

  1. Carte de dispersion Sur cette carte sont positionnés en gris les départements ou la présence du loup gris commun ou vulgaire est avérée.

­

  1. De l’avis général des intervenants concernés (ex-réseau loup officiel, ethologue et spécialiste du chien féral, spécialistes du sujet) la présence du loup gris sur cette vidéo est tout à fait probable. Le pelage (zones sombres et claires) la marque claire sous le cou et la stature du canidé laissent penser qu’il s’agit de la sous-espèce du loup commun ou vulgaire.
  2. Compte tenu du positionnement de l’observation il est peu probable que ce canidé soit en dispersion de Belgique ou du département de l’Indre. Il est possible que les dispersions engagées le soient à partir de l’est (loup commun abattu en Haute-Saône récemment) ce qui implique que cet individu aurait pu suivre la vallée de la Marne puis de la Seine. Les différentes périodes de confinement engagent des explorations du loup sur de nouveaux territoires.
  3. ­Le loup gris commun est présent aux frontières administratives du grand Est.
  4. Quelques cartes avec les axes de dispersion connus et la situation en Allemagne de l’ouest:
  • Cette carte présente des axes de dispersion déterminés dans le nord de la France.
Cette carte présente la présence du loup gris commun aux frontières administratives françaises du grand Est

Le phénomène de dispersion du loup gris commun s’intensifie d’années en années et probablement depuis l’hiver 2016/2017. Cette sous-espèce va prendre ses marques progressivement dans la région centrale du territoire national alors que les suivis indispensables ne sont pas engagés. Ce défaut de moyen et cette politique de l’oeillère doivent cesser au profit d’une anticipation pro-active totalement indispensable en 2020:

Suivis intenses organisés en filières départementales ouvertes.

Formations des éleveurs aux techniques de protection et à la biologie du loup.

Communications ouvertes sur la présence du loup et expérimentations des contextes locaux,

doivent être mises en œuvre rapidement afin d’accéder enfin à une cohabitation réfléchie.

Le tir de destruction du loup en Saône-et-Loire récemment est caractéristique de l’incurie actuelle et le fruit pourri d’un plan « action loup » absolument irrationnel et irresponsable.

    1. Cette carte représente le parcours d’un loup gris commun qui a fait l’objet d’un tir de destruction en France, en septembre 2020.

Si vous souhaitez suivre le phénomène de dispersion du loup en France, les brèves d’actualité sont traitées ici:

https://m.facebook.com/observatoireduloup/?ref=bookmarks

Si vous souhaitez comprendre les phénomènes de dispersion au niveau national et aborder la biologie du sauvage:

https://www.thebookedition.com/fr/sur-la-piste-du-loup-en-bretagne-p-376397.html

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.