BRETAGNE: NOUS CONFIRMONS LA PRÉSENCE DE 3 INDIVIDUS EN GROUPE



La présence de trois individus, en groupe et vraisemblablement affiliés, en Bretagne, est une certitude.

L’attentisme actuel ne peut mener qu’à de grandes désillusions sur l’élevage ovin dans les départements bretons concernés et dans les deux ans à venir, au plus tard! Compte tenu de la politique de l’œillère engagée, nous nous permettrons de rappeler l’irresponsabilité des uns et des autres, le moment venu. Car bien-sûr les faits vont parler d’eux-mêmes dans les mois à venir.



Nous continuons nos investigations de terrain!

Si vous remarquez des faits inhabituels, dans le nord du Morbihan et le sud des Côtes d’Armor et les Monts d’Arrée, merci de contacter l’observation du loup ici:

https://observatoireduloup.fr/nous-contacter/

27 commentaires sur “BRETAGNE: NOUS CONFIRMONS LA PRÉSENCE DE 3 INDIVIDUS EN GROUPE

  1. Bonjour, en mai 2011 dans le centre Finistère (proche de la forêt du Crannou) j’avais retrouvé un de mes béliers (race Ouessant) mort et dans un sale état ! le soir ils étaient tous en forme, et le lendemain matin sans avoir entendu le moindre bruit, j’avais retrouvé sa carcasse dans le champ , il restait la tête, le torse vidé et le squelette attaché mais complétement dévoré… J’avais pensé a un chien ou des chiens errants a l’époque mais les photos de prédations que vous publiez fréquemment me font maintenant m’interroger. Il n’y avait d’ailleurs pas beaucoup de traces de lutte, ni rien autour, juste sa carcasse et des touffes de laines éparpillées un peu partout autour, pas de sang ni d’organes autour de lui et les autres moutons étaient dans un état de stress assez important et regroupé le plus loin possible du bélier. Je ne m’avance pas sur une prédation mais c’était très intriguant !

      1. Si vous avez des photographies merci de nous les communiquer. Bien entendu, en l’absence officielle du sauvage, personne ne pense à une prédation du loup. Prise à la gorge, evisceration et consommation des viscères rouges sont relatives au loup bien-sur. Les consommations des chiens sont sans commune mesure avec celles du sauvage.

  2. Au mois de novembre, à Mauron juste entre cotes d’Armor et morbihan mon petit troupeau de cinq moutons à été égorgé dans la nuit. Je n’ai rien déclaré à la mairie, j’ai simplement enterré mes moutons. Mon grand père de 98 ans dit que c’était un loup, avant de vous lire j’ignorais qu’il était de retour. Peut être bien qu’il avait raison. Mais comment différencier d’une simple attaque de chiens ?

  3. bonjour

    Je suis éleveur de bovins dans le sud du cher je suis très attentif a ce qui ce passe , j’informe autour de moi chasseurs, éleveurs personnes n’est au courant .
    Cette été 2018 en vacance dans les hautes alpes a guillestre , j’ai fais beaucoup de rando avec jumelles pas un bouquetin ni chamois , le berger que j’ai rencontré me dit il n’y en a plus le peux qui reste est dans la vallée ils ont peur , le sel que l’on met sur les rochers n’est pas consommé , il me dit c’est une abomination cette bête là , ce son ses mots …
    J’ai 800 brebis environ une centaine pour le loup tout les ans une centaine qui s’avortent et ils mon déja tués 3 patous le voisin 4 vaches au vêlage et un cheval poussé de la falaise le bilan est lourd pour 15 mn de converssation , il me dit , il vous prend une brebis a 20 m et vous n’avez rien vu on c’est laissé et me dit le plus tard possible chez vous .
    Ce berger est a un an de la retraite qui peux reprendre avec un bilan comme ça , pas de suite c’est l’élevage qui meurt la montagne avec , car pas entretenu , la broussaille les herbes haute des été bien chaud et des incendies ravageur c’est ça l’avenir avec des sols nu , de l’érosion et des avalanches .
    Ce sera tout pour ce soir
    A bientôt et merci pour la communication et le travail réalisé .
    Fabrice

    1. Bonjour,
      êtes vous bien sûr qu’il ne s’agissait pas plutôt d’un tyrannosaure pour un tel bilan ??
      Bien cordialement,

  4. Super nouvelle! Avez vous fait une analyse génétique sur cette crotte? Cela prouverait la présence du loups aux détracteurs de manière irréfutable! 😉

    1. Pas du tout, notre ambition est de prouver qu’il est tout a fait possible de détecter la présence du loup sans adn et sans piege photo, c’est une question de terrain, d’investigations, de réflexions et d’analyses de données…

      1. Je ne comprend pas cette démarche. Vous semblez être toujours confronté à des personnes qui cherchent à vous décrédibiliser justement parce que vous ne proposez pas de preuves irréfutables (photo, adn) mais seulement des interprétations que vous faites sur le terrain, qui sont par nature subjectives.
        Comment voulez vous être crédible? A part à dire quand cela sera admis par tous: « vous voyez, je vous l’avais dit! ».

    2. Pas du tout, notre ambition est de prouver qu’il est tout a fait possible de détecter la présence du loup sans adn et sans piège photo, c’est une question de terrain, d’investigations, de réflexions et d’analyses de données…En Bretagne tous les symptômes de la présence du loup sont présents…Au besoin nous allons encore accélérer.

    1. La définition de la meute est variable…une meute est un regroupement de canidés dont le seul but est d’augmenter les capacités de survie de l’ensemble des lupus, les chiens font la même chose à Moscou et sans les poubelles et les humains, ils ne survivraient pas bien longtemps.

  5. Bonjour ODL

    Je voudrais rappeler, une fois de plus, la nécessité de mieux protéger les troupeaux malgré la résistance incompréhensible des Éleveurs et des Politiques. Dans mon commentaire du 14.02 et votre réponse du même jour vous me demandiez de vous fournir fournir des arguments pour développer cette thèse.
    Depuis je vous ai envoyé un gros dossier et je ne sais toujours pas si vous l’avez bien réceptionné. C’est pourtant la 3ème fois que je vous interpelle et je ne comprends plus votre silence.
    Merci de bien vouloir me dire quelles sont vos intentions car je compte beaucoup sur article dans l’ODL…
    Cordialement

  6. Bonjour ODL, c’est très intéressant tout cela… sans dévoiler trop de secrets, y a t il des témoins ? des Photos ?
    Je suis en Morbihan, souvent à vélo, je reste hyper vigilent.
    Merci de nous tenir informer.
    Bleizy 56

  7. une amie habitant une vingtaine de km au nord de Vannes m a dit avoir vu une sorte de « husky », gris, assez maigre, en bord de route. Elle ignorait la présence du loup dans le secteur.

    1. Durant l’été 2018, il y eu en effet des faits de prédations surprenants concernant une poulinière sur la commune de Meucon, en présence de nombreux chevaux…C’est peut-être en rapport. La jument a défendu son poulain malgré de nombreuses blessures.

Laisser un commentaire