Présence du loup dans l’Oise et en Seine-Maritime.

Les Actualités

L’Observatoire du loup passe les départements de Seine-Maritime et de l’Oise en zone de dispersion SUR LA CARTE (couleur rouge) . Deux individus, probablement en couple, dispersent sur ces deux territoires entre Saint-Saëns à l’ouest et Grandvilliers à l’est, depuis la fin de l’hiver 2017/2018.

Origines des canidés:

Une première dispersion du loup à partir du département de la Seine-et-Marne -dont l’origine marnaise est probable- est engagée dès la fin du printemps 2015 en direction du département de l’Oise ou un canidé isolé est présent en mai 2016 au sud de la commune d’Auteuil. Ce canidé a vraisemblablement dispersé, vers le sud, durant l’hiver 2016/2017. Il est présent dans le Val d’Oise et en particulier le Vexin entre les mois de janvier et mai 2017. Il semble avoir dispersé à nouveau durant l’hiver 2017/2018 en direction du nord pour se positionner sur la commune de Lyons-la-Forêt en janvier 2018, alors qu’un deuxième individu est présent plus à l’est en particulier à la frontière administrative de l’Aisne en mars 2018.

Proie habituelle du loup, le chevreuil….

Un deuxième phénomène de dispersion engagé dès le début de l’été 2017 dans le département de la Somme est poursuivi dès l’automne 2017 au sud de la Somme sur la commune de Corbie. Cette dispersion suivie vers l’ouest et en direction de la Seine-Maritime durant l’hiver 2017/2018 a vraisemblablement mené à un regroupement de deux individus de sexe opposé. 

Les secteur investis entre 2015 et 2018 par les deux individus représentent plus d’un million d’hectares, entre mars 2015 et août 2018. Les individus concernés pourraient encore disperser sur une zone de près de 100 000 ha à cheval sur les trois départements de l’Oise, de la Seine-Maritime et de la Somme, avant de s’installer.

Si vous détenez des informations sur la présence du loup sur ces départements merci de bien vouloir  nous contacter ici:

observatoireduloup@hotmail.fr

Laisser un commentaire