Le Forum de l’Observatoire Du loup


Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Pratique des loisirs de plein air

Bonjour, je suis nouvelle sur ce forum alors peut-être que je n'écris pas au bon endroit, désolée.

Sans doute allez-vous trouver mes inquiétudes idiotes mais bon tampis, je me lance.

J habitude dans le nord ouest du Lot, et en suivant votre site depuis qqs temps pour en savoir un peu plus sur le loup et sa progression, j ai découvert qu il y a des individus voire une meute, pas très loin de chez moi, entre Lot et Dordogne.

Je ne suis ni pour, ni contre le loup, n étant ni chasseuse, ni agricultrice. En revanche, je suis une adepte des loisirs de plein air. Et sans doute comme pour beaucoup de monde, je suis sujette à la peur viscérale et ancestrale du loup.

Aussi je m interroge quand à la pratique des loisirs de plein air à l heure du retour du loup un peu partout, aussi bien proche des habitations que dans les zones reculées.

Va t on pouvoir continuer à randonner à pied, à vélo ou à cheval? Va t on pouvoir continuer à camper en pleine nature? Va t on pouvoir continuer à balader le soir et à la nuit?

J habite un village rural, entouré de collines, de bois et de travers. Va t on devoir grillager les jardins? Va t on pouvoir continuer à dormir avec les portes fenêtres ouvertes?

Va t on devoir changer certaines de nos habitudes et prendre certaines précautions?

Autant de questions en suspens, d autant qu on entend aux informations que des loups s aventurent aux abords des habitations voire dans les villages la nuit.

J ai souvent entendu dire que les attaques de loups sur l homme sont rarissimes mais malgré tout, je ne peux pas m empêcher de m inquiéter.

Je vous remercie d avance des précisions que vous pourrez m apporter.

Cordialement

Merci je trouve que vous posez de bonnes questions, car en France la pédagogie n'existe pas, c'est les média qui font le boulot. Et le but des média en crise (économique) actuellement, c'est de vendre. Conséquence le sensationnelle et le sang fait vendre.

Devons nous revenir à l’intelligence ?

Pour ma part, je n'ai pas peur du loup, dont je n'ai pas aperçu la moindre queue (il y a des forte chance que vous non plus).  Mais j'ai peur des chasseurs, que je trouve trop nombreux.

Je pratique la photo dans la nature.

Désolé pour ce mauvais esprit, mais si on se fie aux statistiques qui disent qu'en France il n'y a pas eu une seule attaque de loup sur humain depuis des siècles et qu’en revanche plus de 120 femmes décèdent annuellement sous les coups portés par leurs conjoint ou ex conjoint, on peut en déduire qu’il serait sage, quand on est une dame, d’être un peu plus souvent en pleine nature, même au contact des loups, et un peu moins souvent au domicile conjugal...

Pourquoi mauvais esprits, , Votre réflexion est fort judicieuse et juste.

Pour compléter ce que j'ai écrit, j'habite en Alsace dans les contreforts de Vosges, derrière chez moi, il y a plusieurs centaine de km de forêt et je n'est jamais vue le moindre loup. Alors que plusieurs loups ont laissés des traces de leur passage. Mais point de moutons à proximité, pour faire le buzz dans les média.

Cordialement,

Pour le plaisir de partager:

http://joelallainphotos.fr/

Mauvais esprit en effet, bien que basé sur une triste réalité, mais totalement hors sujet ici, sachant par ailleurs qu une dame qui sort du foyer conjugal pour la pleine nature, outre le loup, a aussi, et de plus en plus souvent, l occasion de faire de mauvaises rencontres voire de rencontres fatales....

Alors comme je suis une femme qui a la chance de ne pas me faire violenter et de pouvoir sortir en pleine nature, je m interroge.

Mes interrogations sont légitimes et partagées par un très grand nombre de gens lambdas, qui ne sont ni pour ni contre le loup et qui ne se sont pour autant jamais retrouvés en mauvaise posture face à un loup mais qui, comme pour la majorité d'entre nous, on grandit sans le loup mais dans la peur, irrationnelle ou pas, du loup.

Vous ne pouvez donc, d un revers de main, balayer une centaine d année d acquis et nier, à coup de mauvais esprit, le droit de tout un chacun de s'interroger et d interroger, et attendre de vraies pistes propices à faire avancer leurs réflexions sur le sujet.

Les railleries et le mauvais esprit n'ont jamais ressemblé les gens autour d un sujet délicat, ni servi sa cause.

Former, informer et rassurer, peut-être un peu plus...

Et merci à la personne de l Alsace pour la modération et l objectivité de ses réponses.

 

Annonces partenaires